mymedschool.fr

S'inscrire CONNEXION
Devenir premium !

Item 310

cas cliniques associés

NB : Les cas cliniques spécifiés en VERT sont les cas que vous avez déjà étudiés.

noter le cours

Donner une note pour évaluer ce cours et gagner 5 Mymedcoins en retour.
PAS
SATISFAISANT
TRÈS
SATISFAISANT
Notre objectif est de vous apporter les meilleurs contenus pour vous aider à progresser.
VALIDER MA NOTE

Mon espace de travail

ITEM 310
Tumeurs du testicule

Cours mis à jour par Equipe Mymedschool

Objectifs CNCI

  • Connaître les stratégies de prévention, de dépistage, de diagnostic et de traitement des tumeurs du testicule
  • Participer à la décision thérapeutique multidisciplinaire et à la prise en charge du malade à tous les stades de sa maladie

Les tumeurs testiculaires sont rares mais elles concernent l’homme jeune. Les signes cliniques sont généralement discrets -masse testiculaire isolée  dans la plupart des cas. L’examen testiculaire doit toujours être bilatéral et comparatif. La confirmation diagnostique est réalisée au décours de l’examen anatomopathologique d’une pièce d’orchidectomie. 2 types histologiques se distinguent avec les tumeurs germinales (séminomateuses ou non séminomateuses), et les tumeurs non germinales.Toute chirurgie doit systématiquement être précédée d’une proposition de cryoconservation de sperme au CECOS. Le bilan d’extension fait appel aux marqueurs tumoraux (LDH, HCH, alphfoeto protéine) et au scanner thoracoabdominopelvien.

Tumeur du testicule

  • Généralités

    • Epidémiologie

      • Fréquence
        • Rare : 1 à 2 % des cancers chez l’homme
        • Incidence annuelle : 2 300 cas, envion 100 décès
      • Terrain typique : homme jeune (pic de fréquence entre 15 et 34 ans)
      • Pronostic excellent : > 95% de survie à 10 ans
    • Facteurs de risque

      • Antécédent de cancer testiculaire controlatéral
      • Antécédent de cryptorchidie (risque relatif = 4,7)
        • Traité systématique par abaissement testiculaire chirurgical si testicule non descendu après l’âge de 1 an
        • Traitement ne permettant pas la réduction du risque de cancer mais facilitant la palpation testiculaire et la surveillance du risque
      • Atrophie testiculaire, infertilité
      • Syndrome de Klinefelter
    • Modes de révélation

      • Signes locaux
        • Volume testiculaire augmenté - masse scrotale
        • Pesanteur ou douleur testiculaire
        • Douleur hypogastrique
        • Tableau aigu (rare) simulant
          • Torsion du cordon spermatique ou orchiépididymite aiguë
          • Secondaire à une hémorragie ou à une nécrose intra-tumorale
      • Signes généraux
        • Gynécomastie
        • Altération de l’état général
    • Anatomopathologie

      • Tumeurs germinales (90% des cas)
        • Tumeurs séminomateuses ("TGS", 60%)
        • Tumeurs non séminomateuses ("TGNS", 40%)
          • Choriocarcinomes
          • Tératomes
          • Carcinomes embryonnaires
        • Tumeurs du sac vitellin
      •  Tumeurs non germinales (10% des cas)
        • Lymphômes
        • Métastases
  • Diagnostic

    • Interrogatoire

      • Facteurs de risques
      • Signes locaux testiculaires
      • Signes généraux
    • Examen physique

      • Extension locale : examen testiculaire bilatéral et comparatif
        • Nodule testiculaire dur
        • Signe de Chevassu : conservation du sillon épididymo-testiculaire à la palpation
        • Hydrocèle réactionelle
      • Extension à distance
        • Masse abdominale, hépatomégalie
        • Examen pulmonaire : dyspnée, hémoptysie, toux
        • Palpation des aires ganglionnaires : susclaviculaire gauche
      • Recherche d'un diagnostic différentiel
        • Pathologies tumorales bénignes du testicule : kystes épidermoïdes
        • Pathologies non tumorales du testicule
          • Autres causes de grosse bourse
            • Hydrocèle
            • Orchiépididymite
            • Traumatisme testiculaire
          • Autre pathologie scrotale : torsion du cordon
        • Pathologies non testiculaires : hernies inguino-scrotales
    • Examens complémentaires

      • Bilan d'extension local
        • Marqueurs tumoraux
          • Alpha-foeto protéine
          • HCG
          • LDH
        • Echographie doppler testiculaire bilatérale
          • Siège, taille et aspect de la lésion intraparenchymateuse
          • Nodule hypoéchogène ou hétérogène (non spécifique d’un type tumoral)
          • Microcalcifications
          • Tumeur hypervascularisée
          • Etude du parenchyme testiculaire controlatéral
        • Biopsie testiculaire formellement contre-indiquée +++ (risque de dissémination)
      • Bilan d'extension à distance
        • Scanner thoraco-abdomino-pelvien
          • Adénopathies rétropéritonéales
          • Atteinte pulmonaire métastatique et adénopathies médiastinales
      • Facteurs de mauvais pronostic (risque de rechute élevé)
        • Tumeur germinale séminomateuse (TGS)
          • Envahissement du rete testis
          • Tumeur > 4 cm
        • Tumeur germinale non séminomateuse : invasion tumorale des vaisseaux sanguins et/ou lymphatiques intratesticulaires péritumoraux
  • Evolution

    • Histoire naturelle

      • Métastases ganglionnaires lomboaortiques
        • La topographie dépend du côté du testicule tumoral
          • Gauche : latéroaortique
          • Droite : préaortique, interaorticocave, précave et latérocave
        • Iliaque homolatéral
        • Stade plus avancé : sus-diaphragmatiques, médiastinaux et sus-claviculaire gauche
      • Métastases par voie hématogène
        • Poumon +++
        • Foie
        • Cerveau et os (plus rarement)
  • Prise en charge

    • Thérapeutique

      • Traitement chirurgical carcinologique à visée curative
        • Abord inguinal
        • Ligature première du cordon spermatique
        • Orchidectomie élargie
        • Pose possible d’une prothèse testiculaire
        • Envoi en anatomopathologie pour analyse histologique
      • Traitements adjuvants
        • Tumeurs germinales non séminomateuses
          • Chimiothérapie par BEP (Bléomycine, étoposide, cisplatine)
            • Patients à haut risque de rechute
            • Patients avec marqueurs tumoraux non normalisés après chirurgie
            • Patients métastatiques
          • Surveillance active
            • Patients à faible risque de rechute
        • Tumeurs séminomateuses
          • Radiothérapie
            • Patients à haut risque de rechute
            • Patients métastatiques
          • Surveillance active
            • Patients à faible risque de rechute
      • Chirurgie complémentaire : si reliquats tumoraux et curage ganglionnaire lomboaortique
    • Surveillance

      • Clinique
        • Surveillance à vie, tous les 4 mois pendant 2 ans, puis tous les 6 mois pendant 3 ans puis tous les ans
          • Examen clinique : palpation testiculaire bilatérale
          • Adénopathies : ganglion de Troisier
        • Education du patient à l’auto-surveillance par autopalpation testiculaire
      • Paraclinique
        • Marqueurs tumoraux : HCG, alpha-foetoprotéine, LDH devant se normaliser après traitement.
        • Scanner thoraco-abdomino-pelvien : tous les 6 mois pendant 2 ans puis tous les ans
    • Mesures préalables au traitement

      • Cryoconservation du sperme au CECOS +++ : 2 prélèvements dont au moins un avant la chirurgie (médicolégal)
      • Réunion de concertation pluridisciplinaire, plan personalisé de soin
      • Prise en charge à 100%, ALD 30

En rapport...

auto-evaluation

Mon niveau de connaissance sur l'Item 310

MYMEDSCHOOL.fr

Devenez Premium !

Cette fonctionnalité est réservée aux utilisateurs disposant d'un compte Premium.

Vous pouvez modifier votre abonnement dès maintenant en cliquant ci-dessous.

Devenir Premium Annuler

Passer en mode bloc-notes

Êtes-vous sûr ?

Attention vous vous apprêtez à réinitialiser votre bloc-notes avec le contenu du cours original. Toutes les modifications que vous avez effectuées seront ecrasées.

Réinitialiser Annuler

Retourner à l'original ?

Êtes-vous sûr ?

Vous vous apprêtez à fermer votre bloc-notes et retourner à la fiche de synthèse fournie par MYMEDSCHOOL. Les modifications effectuées dans votre bloc-notes seront conservées et vous pourrez les consulter à nouveau par la suite.

Continuer Annuler

MYMEDSCHOOL.fr

Contacter l'auteur de ce contenu

Votre message sera transmis par e-mail à l'auteur. L'adresse e-mail associée à votre compte sera indiquée afin que l'auteur puisse vous répondre.

Envoyer

MYMEDSCHOOL.fr

Vous devez être connecté pour accéder à ce contenu.

Vous pouvez créer un compte gratuitement en cliquant sur "Créer un compte".

Connexion Créer un compte
Retourner à l'accueil